jeudi 30 décembre 2010

Devinette




Hum...
mais à quel "phénomène neurologique"Timothée est il sujet ?

10 commentaires:

Lulu a dit…

La synesthésie!

Bambiii a dit…

Ho bin ça alors !! :)

Malédiction, ça donne souvent des artistes ce genre de mômes... oué, désolée.

blague à part : il est dyskléssiqu'te aussi, ou pas ?
(l'un expliquant souvent l'autre)

Anonyme a dit…

synesthésie, sympa le nom... mais c'est si rare que ça ?

miss Trop a dit…

Ca n'a pas l'air si rare que ça... C'est lorsque Bambi en a parlé que j'ai découvert que je l'étais, et en en parlant autour de moi en ricanant, je me suis aperçue que c'était plutôt courant, même... 1 personne sur 6 ou 7, je dirais...

Msieu Sylvain a dit…

Lulu>Winned
Bambiii>oui , plutôt doué pour la musique pour le moment .
mais il n'est pas dyslexique , mais il aimerait bien être "télékinésique" mais il n'y arrive pô.
Anonyme et Miss trop> d'après wiki:
-"une vraie synesthésie d'origine neurologique est involontaire et concernerait une personne sur 23, soit environ 4 % de la population"

Bruno.B a dit…

bienvenue au club Timothée!! on va pouvoir discuter en couleur tout les deux!! j'ai le meme sympthome depuis tout petit!!

jean millou a dit…

Tiens, j'ai lu une histoire pour gamins qui racontait exactement ça ... Une petite fille qui disait, du genre : " Hou, ce bonhomme, il est ..; JAUNE !!! "

Msieu Sylvain a dit…

Jean> En fait ,je suis pas expert , mais la référence c'est "je suis né un jour bleu " de Daniel Tammet.

amad a dit…

Faut peut être pas voir des maladies partout?...


A noir, E blanc, I rouge, U vert, O bleu : voyelles,
Je dirai quelque jour vos naissances latentes :
A, noir corset velu des mouches éclatantes
Qui bombinent autour des puanteurs cruelles,

Golfes d'ombre ; E, candeur des vapeurs et des tentes,
Lances des glaciers fiers, rois blancs, frissons d'ombelles ;
I, pourpres, sang craché, rire des lèvres belles
Dans la colère ou les ivresses pénitentes ;

U, cycles, vibrements divins des mers virides,
Paix des pâtis semés d'animaux, paix des rides
Que l'alchimie imprime aux grands fronts studieux ;

O, suprême Clairon plein des strideurs étranges,
Silence traversés des Mondes et des Anges :
- O l'Oméga, rayon violet de Ses Yeux ! -

A. Rimbaud


il y a aussi:
Correspondances, Les Fleurs du Mal, Baudelaire

La nature est un temple où de vivants piliers
Laissent parfois sortir de confuses paroles;
L'homme y passe à travers des forêts de symboles
Qui l'observent avec des regards familiers.

Comme de longs échos qui de loin se confondent
Dans une ténébreuse et profonde unité,
Vaste comme la nuit et comme la clarté,
Les parfums, les couleurs et les sons se répondent.

Il est des parfums frais comme des chairs d'enfants,
Doux comme les hautbois, verts comme les prairies,
- Et d'autres, corrompus, riches et triomphants,

Ayant l'expansion des choses infinies,
Comme l'ambre, le musc, le benjoin et l'encens,
Qui chantent les transports de l'esprit et des sens.

Msieu Sylvain a dit…

Amad> j'ai jamais dit que c'était une maladie.

tout ça pour citer du Rimbaud ;)